loader

Evaluer différents protocoles d'accord signés : Une forte délégation gouvernementale séjourne à Dubaï

Préparer l'arrivée du chef de l'État à Dubaï, mais aussi évaluer différents protocoles d'accord signés avec les partenaires en vue de la construction des infrastructures modernes en Rdc.

Tel est l'objet de la mission officielle qu'effectue une délégation gouvernementale depuis ce lundi à Dubaï aux Emirats Arabes Unis. C'est Le ministre d'État aux Infrastructures, travaux publics et reconstruction qui le confirme. Alexis Gisaro qui conduit cette équipe rassure quant à l'engagement du gouvernement à matérialiser tous  les projets pour l'intérêt du peuple congolais.

Parmi les ministres présents, on  cite Pius Muabilu de l'Urbanisme et Habitat, Molendo Sakombi des Affaires foncières, Gilbert Kabanda de la Défense Nationale, Didier Budimbu des Hydrocarbures ainsi que Julien Paluku de l’Industrie.

Selon une dépêche du service de presse de l’Urbanisme et Habitat, il s'agit d'un déplacement très bénéfique pour la Rdc au regard des actions qui seront entreprises. Outre l'évaluation  de l'accord conclu avec la société de  participation  appartenant au gouvernement de Dubaï DP World, chaque membre de la délégation procédera à l'évaluation des différents protocoles d'accord signés dernièrement sous le leadership du Président de la République.

Ainsi donc, Pius Muabilu et Molendo Sakombi vont se retrouver avec le géant immobilier EMMAR, question de faire l'état de lieux  du projet de construction des infrastructures modernes en République Démocratique du Congo.

Pour Pius Muabilu, rien ne va arrêter le vent du changement qui souffle progressivement en Rdc, et donc tout sera mis en œuvre pour la concrétisation de tous les projets comme le souhaite  le président de la République.

Côté ministre des ITPR, on rassure quant à la détermination du gouvernement à s'acquitter de son devoir. C'est la volonté politique du chef de l'État qui a conduit à la signature de ces protocoles d'accord, et donc nous allons tout faire pour que les conditions de vie des Congolais puissent changer, dit Alexis Gisaro.

La première séance du travail est prévue ce lundi soir. Signe que les deux parties sont plus que déterminées à faire bouger les lignes. Ces accords concernent plusieurs secteurs dont les mines, l'industrie, le développement Urbain, mais aussi les hydrocarbures.



Actualités Récentes