loader

Sénat: La session ordinaire s’ouvre ce mercredi 15 septembre

La session parlementaire ordinaire de septembre s'ouvre ce mercredi 15 septembre 2021 à la chambre basse du Parlement. Ce, conformément à l'article 115 de la Constitution. De ce fait, l’honorable rapporteur, Michel Kanyimbu a convié tous les sénateurs à l'ouverture solennelle dans la salle des conférences internationales.

Essentiellement budgétaire, cette session parlementaire sera prioritairement consacrée à l’examen et à l’adoption du projet de loi sur la reddition des comptes de l’exercice budgétaire 2020. Il s'agira du tout premier budget élaboré par le gouvernement Sama Lukonde.

Bien avant l'ouverture de cette session parlementaire, la commission économique et financière (ECOFIN) du Sénat a procédé à l'audition de quelques membres du gouvernement dans le cadre du contrôle parlementaire pour se rendre compte du niveau d'application de quelques recommandations formulées par la plénière lors de la présentation du projet de loi des finances 2020-2021 en vue d'améliorer le budget de l'exercice 2022.

Le Sénat veut accompagner le gouvernement à maximiser les recettes, en vue d'appliquer son programme. Pour la commission, il est nécessaire de se pencher sur les recommandations faites par les sénateurs aux précédents gouvernements dans l'examen des projets de lois des finances mais non appliquées par ces derniers et ce, avant l'examen du budget 2022. Si ces recommandations sont exécutées, note la commission, elles vont se transformer en opportunité de maximisation des ressources de l'État avec pour conséquence, l'augmentation du budget.

C’est ainsi que pour se conformer à cette exigence constitutionnelle, le gouvernement a adopté vendredi 10 septembre 2021, l’avant-projet de loi des finances pour l’exercice 2022. Il contient un budget présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 20.682,6 milliards de FC, soit un taux d’accroissement de 41,5% par rapport au Budget de l’exercice 2021 chiffré à 14.620,5 milliards de FC.

Le Sénat va examiner aussi d’autres propositions de loi déjà adoptées en première lecture à l'Assemblée nationale au cours de cette nouvelle session parlementaire. Et bien que la session soit budgétaire, la situation sécuritaire dans l'Est du pays avec l'état de siège en cours dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu sera aussi sur table. Sur le plan politique, les élus des élus tableront aussi sur la question du recensement de la population, ainsi que le processus électoral.



Actualités Récentes