loader
Actualités

Coopération et développement économique : Des investissements égyptiens probants et sans précédents s’annoncent en RDC

Dans le cadre de sa coopération bilatérale avec la République arabe d’Egypte, la République démocratique du Congo vient de recevoir une délégation d’entrepreneurs égyptiens dans différents domaines (Infrastructures, mines, énergie, infrastructures, bancaire, habitat, etc.). Laquelle était constituée des délégués des entreprises égyptiennes qui développent déjà des projets en RDC, et ceux qui sont venus découvrir le marché congolais.

Pendant son séjour à Kinshasa du dimanche 04 au jeudi 08 juin courant, cette délégation égyptienne conduite par le chargé des investissements égyptiens à l'étranger, le général d'armée Amr Sheta Ibrahim, a rencontré les officiels congolais, parmi lesquels, les différents ministres des secteurs cités, notamment celui des Finances, Nicolas Kazadi, des Infrastructures et Travaux publics, Alexis Gisaro, de l’Urbanisme et Habitat, Pius Muabilu, de l’Energie, Didier Mwenze, des Mines, Antoinette N’samba, etc.

A l’issue de ces échanges, les délégués des entreprises égyptiennes, celles déjà présentes en RDC, ont exprimé des petits soucis par rapport à l’implémentation de leurs projets sur terrain. Et ils ont reçu des suites favorables à leurs préoccupations de la part des autorités concernées. C’est ce qu’a affirmé à la presse l'ambassadeur de la République arabe d'Égypte accrédité en République démocratique du Congo, M. Hesham El Mokwad.

Quant aux nouveaux arrivés dans le marché congolais, a-t-il affirmé, « ils ont parlé de plusieurs projets d’investissement. Il y a par exemple une entreprise égyptienne qui avait signé un accord avec le gouverneur du Kongo-Central pour la construction de deux ponts reliés à une route stratégique dans cette province ».

Dans le secteur minier, poursuit ce diplomate, une des entreprises égyptiennes œuvrant dans ce domaine attend l’autorisation de travailler dans une des mines d’or de la RDC. Les discussions concernant le domaine bancaire ont été aussi positives, a-t-il affirmé.

« Je pense que dans le cadre de ce domaine bancaire, il y aura d’autres visites pour pouvoir finalement implanter en RDC une banque égyptienne dans les tout prochains jours. Ce sont juste des exemples pour vous donner une idée sur ce qu’a été cette visite de quatre jours des entrepreneurs égyptiens en RDC, et qu’il y a eu des résultats positifs. Ce que je peux me permettre de vous promettre ce que d’ici quelques mois, chacune de ces entreprises égyptiennes de manière indépendante, vont venir s’implanter en RDC, pour prendre le relais des discussions qu’elles ont eues ici. Et on aura une présence égyptienne plus forte dans tous ces différents domaines », a déclaré l’ambassadeur Hesham El Mokwad.

Signalons en outre qu’à côté de cette délégation d’entrepreneurs, il y a eu également une équipe de techniciens égyptiens qui ont séjourné en RDC, dans le cadre de la coopération entre la RDC et l’Egypte. Ces derniers étaient venus mener des études pour l’érection des forages d’eau potable au Plateau de Bateke dans la commune de Maluku, à l’Est de la ville-province de Kinshasa.

Leur mission a consisté à la connaissance du sol, au mesurage des sites et à la prise de contact avec les chefs de terre et les bénéficiaires, qui vivent depuis toujours sans eau potable. L’objectif était de s’imprégner des différents sites où seront érigés ces forages d’eau potable.

RDC, pays le plus visé par les investissements égyptiens

Un des membres de la délégation des entrepreneurs, dont la société est spécialisée dans des projets d’investissements à travers l’Afrique, a souligné pour sa part qu’actuellement, la RDC est le pays le plus important et qui est visé par les investissements des entreprises égyptiennes en raison de la coopération bilatérale entre l’Egypte et la RDC.

« On a commencé par des projets dans le secteur de l’agriculture. On a coopérer avec le Ministère égyptien de l’Agriculture pour travailler avec la Réserve stratégique général (RSG). On va signer bientôt un accord le Ministère congolais de l’Agriculture. A côté de l’agriculture, on a aussi commencé avec d’autres projets dans d’autres. Actuellement, on travaille avec le Ministère égyptien de l’Irrigation pour réaliser des forages d’eau potable en RDC. Et notre société qui travaille dans ce domaine, surveille ces travaux. On a des bons rapports et contacts avec les officiels congolais. Le gouvernement congolais est très généreux avec nous les investisseurs égyptiens. Il y a encore des projets qu’on va réaliser ici en RDC. On a demandé au gouvernement congolais de mettre à notre disposition des terrains pour installer un centre médical, parce qu’on a déjà une expérience dans ce domaine », a-t-il expliqué.

Un autre délégué d’une autre entreprise égyptienne a confié qu’« Avant le Covid, nous sommes venus ici en 2019, ensemble avec le ministre égyptien de l’Energie. On est venu ici pour voir la possibilité de faire des projets potentiels avec la RDC, notamment dans le domaine des infrastructures. On a pu rencontrer le ministre congolais de l’Urbanisme et Habitat. On a abordé la question de la création de la nouvelle ville, le projet Kitoko, qui existe déjà en Egypte, et on veut faire la même ici en faveur du peuple congolais. Aujourd’hui, nous avons rencontré les ministres congolais de l’Urbanisme et Habitat et celui des Finances, avec qui nous avons abordé la question de la création de la nouvelle ville, pour déterminer le terrain sur lequel le projet va être mis en œuvre. Et il y aura un comité qui sera mis en place par les ministères congolais concernés par le projet. Aussi, nous avons abordé la question du financement avec le ministre de tutelle ».

Parlant de l’objectif de sa mission RDC, un autre délégué d’une entreprise minière égyptienne a fait savoir que : « L’objectif de notre visite c’est de trouver une possibilité d’exploitation des minerais en RDC. On essaie de trouver des moyens d’exploitation de l’or à la RDC. Mais aussi, faire des investissements dans cette exploitation de l’or. Et aujourd’hui on a rencontré la ministre congolaise des Mines. Et il y a des fortes possibilités de coopération avec la ministre dans le domaine des Mines. La ministre était très ravie de nous recevoir. Bientôt il y aura des rencontres bilatérales entre les deux parties pour mettre en place le plan sur lequel on va se baser pour travailler ensemble ».

Et il a affirmé que : « Le résultat est très positif. Et la ministre était ravie de voir qu’il y aura une possibilité de faire une coopération avec la partie égyptienne dans ce secteur des mines, précisément dans l’exploitation de l’or. Il y a beaucoup d’endroits où l’on peut faire l’exploitation de l’or en RDC. C’est quelque chose de très positif. On a fait déjà des études sur ces endroits. La RDC représente pour nous l’un des meilleurs pays d’Afrique et on trouve que c’est un pays très proche de nous en tant qu’Egyptiens ».

Des experts congolais en génie civil attendus en Egypte

Chez le ministre d'Etat, ministre de l'Urbanisme et Habitat, M. Pius Muabilu Mbayu Mukala, ces entrepreneurs ont été reçus en audience le mercredi 07 juin 2023. Les deux parties ont passé en revue plusieurs sujets d'intérêt liés à la coopération bilatérale entre les deux pays.

Il s'agit précisément de la problématique d'échange d'expériences en matière de construction, urbanisme et habitat, entre les deux états amis, ainsi que celle des projets de développement urbain tant dans son volet construction que celui des infrastructures. En marge de cette rencontre, la partie Égyptienne a adressé sans tarder une inv



Actualités Récentes